Gerard Drouot et l’avenir des concerts

12 mai 2020

Le producteur Gérard Drouot revient sur la crise sans précédent que traverse le monde de la musique dans Paris Match, sans fard il évoque l’attitude lamentable des assurances et les incertitudes sur les concerts à venir.

“Nous avons commencé par reporter des spectacles de mars à juin, pour ensuite être dans l’obligation de les reporter à nouveau à l’automne, voire en 2021, car nous n’avons toujours aucune idée précise de la date à laquelle les clubs, les théâtres ou les grandes salles de spectacle pourront rouvrir. Les annonces du Premier ministre le 28 avril dernier ne me permettent pas de dire clairement quand nous pourrons refaire des concerts.” …..

“Attendre l’automne 2021, et donc annuler à nouveau un second été de festivals, serait carrément dramatique, d’autant que ceux qui, jusque-là, comme nous, pouvaient être couverts contre la pandémie ne le seront plus.” explique-t-il.

Au sujet des soucis du Hellfest avec leur assureur, “L’attitude des assurances dans cette période est lamentable, elles vont utiliser le Covid-19 pour augmenter les primes. Alors, oui, je comprends la réaction du Hellfest, je suis totalement solidaire avec son président. Et je ne vais pas non plus rester à ne rien faire pour ma propre société.”

Et pour l’avenir de l’industrie des concerts ? “je ne suis pas aussi pessimiste, même si nous allons traverser des moments durs.”

Quant à AC/DC ou Springsteen en 2021… Il faudra patienter un peu pour en savoir plus, les projets des artistes ont forcément été modifiés par cette crise sans précédent.

Source @ParisMatch : https://bit.ly/2zufuru