Guitare en scène 2022

15 juillet 2022

Voilà c’est fini, c’est trop court une journée !

Le festival Guitare en Scène est une histoire passionnelle, régionale et avant tout humaine, qui se déroule au pays de la meule, en Haute Savoie à St julien en Genevois, au stade des Burgondes. Sur la plus haute marche de cette histoire un ancien des forces spéciales, des vraies, pas une demie mondaine qui ondule du valseur, non un gars qui peut piquer les ailes d’une mouche de combat quand elle recharge son gun. Il a été parachuté dans le nord de la Sibérie un mois de février, une saison où il ne faut pas sortir Popol à tout bout de champ de peur de perdre son casque. Il a fait du ski extrême en Himalaya, c’est pas le snow parc d’Amnéville  ! Il parcourt le monde pour embellir sa collection de guitares uniques. Un jour, il organise une fête pour un anniversaire, il joue de la guitare avec quelques potes un concert qui n’en finit pas… Un de ses potes lui dit : « c’est tellement bien que tu devrais faire un truc plus grand », ce n’est pas tombé dans l’oreille d’une enclume ! Le Festival Guitare en Scène est né, 1ère édition en 2007. 

Quinze ans plus tard, Jacques est toujours là, entouré d’amis de la vallée, des anglo-saxons, mais pratiquement que des gars de là-haut, où les vaches se mettent sur le dos à son passage. Les atouts principaux de ce festival, déjà dès l’arrivée tu te sens bien, d’admirables humains gèrent, la technique, la bouffe, les déplacements, le bureau de presse, tout cela me parle. Une salle principale de 6000 places et une scène village plus appropriée pour de l’intime, une ambiance plus club… Sauf quand Last Train monte sur scène à 23 h 40, immédiatement leur son inonde nos cages à miel, nous enveloppe dans une bulle Rock, l’esprit, l’attitude, la maestria, la symbiose, qui a dit que le Rock était mort ??? Comme à leur habitude, les passages intimistes alternent avec des éruptions soniques, je suis derrière les amplis, je pars dans un léger headbanging histoire de ne pas perdre de cervicales. J’aurais tellement voulu jouer dans un groupe comme Last Train…Dans une autre vie…

Dans l’esprit de l’ex commando parachutiste il y a chaque année l’idée de provoquer des superjam, faisant certainement référence à l’idée de départ du festival Guitare en Scène. 

En 2010 Al Di Meola et Gilberto Gil. En 2012, John Paul Jones et Seasick Steve, toujours en 2012 Joe Satriani, Steve Vai, Steve Morse. En 2022, après Last Train, à l’heure où les marmottes se tirent la fourrure et fabriquent le genepi, sur la scène principale, Jacques réunit quelques pointures ayant joué avec Ozzy Osbourne ou Whitesnake, Gus G, Marco Mendoza, Zakk Wylde, Dino Jelusick, Maggy Luyten ou Joel O’Keefe de Airbourne. Il n’y a pas de Live Nation, de Vivendi dans cette histoire, juste l’idée de se coucher en pensant aux gens heureux. 

Guitare en Scene nom de code Jacques, t’es un bon mec !

Crédits photo Alexandre Coesnon