Le FBI dévoile des documents sur la mort de Kurt Cobain

Depuis plusieurs semaines, on reparle de Kurt Cobain et de Nirvana. Le 5 avril dernier marquait le 27ème anniversaire de la mort de Kurt Cobain, le groupe a ensuite été visé par une plainte pour utilisation sans autorisation d’une photo de 1949, dans leur merchandising. Enfin des cheveux de Cobain seront mis en vente lors d’une vente aux enchères … Et maintenant le FBI ressort un dossier sur la mort du chanteur.

Le FBI a rendu disponible des documents concernant le décès du chanteur de Nirvana, composé de simplement 10 pages. Les deux pièces principales sont des lettres, dont le nom des auteurs a été masqué, demandant au FBI d’enquêter de manière urgente sur le décès du chanteur, qu’ils considèrent comme un meurtre et non un suicide. “Des millions de fans à travers le monde aimeraient que les incohérences autour de la mort du chanteur soient clarifiées une bonne fois.” peut-on lire sur une des lettres, datant de septembre 2003. Cette lettre cite aussi le documentaire de Nick Broomfield, “Kurt & Courtney” en exemple.

La deuxième lettre date de 2007 et explique “La police n’a jamais pris le temps de mener une enquête pour meurtre, mais à considérer sa mort comme un suicide dès le départ.”… “Ce qui me contrarie le plus c’est que son tueur est toujours en liberté.” peut-on lire plus loin. Selon son auteur, aucune empreinte n’aurait été retrouvée sur l’arme, et la lettre d’adieu ne mentionnait en rien son envie de mourir, sauf sur une partie avec une écriture différente…”

La réponse du FBI figure aussi dans le dossier : “Nous apprécions votre intérêt pour la mort de Mr Cobain, et le fait qu’il ait pu être victime d’un homicide, cependant, la plupart des homicides sont gérés par les juridictions des Etats et les autorités locales.” Les preuves doivent donc être transmises aux autorités locales, mais aucun élément ne permet de poursuivre l’enquête.”

La société de production de Los Angeles, Cosgrove/Meurer Productions, à l’origine de la série “Unsolved Mysteries” a fourni des éléments du détective privé, Tom Grant, exprimant ses doutes quant à la thèse du suicide, il aurait relevé des incohérences et conclut que la lettre était plus une lettre de retraite destinée à ses fans, qu’une lettre d’adieu.

Terry Meurer dit être en contact permanent avec le FBI pour la réalisation des documentaires.

Source rollingstone.com