FROST ‘DAY AND AGE’

28 mars 2021

Frost est un groupe anglais formé en 2004 mais ils n’avaient pas sorti d’album depuis 5 ans. Chez eux, on retrouve parfois une ressemblance vocale avec Dave Grohl, pour le reste, il faut aimer U.K. King Crimson ou Dream Theater. C’est progressif en diable et en longueur aussi ça joue grave. L’album s’intitule “Day and Age” et sortira le 14 mai 2021.

14 mars 2021

Il y a bien bien longtemps que la relève tarde, où sont les nouveaux Coldplay, Muse, Jeff Buckley, White Stripes ou Beastie Boys  et puis bim (DPS)Dead Poet Society sort son 1er album. Je retrouve un peu de tous les précités dans ce cercle de poètes disparus originaire de Boston USA. Nés sur des playlists Spotify et Apple, il y a un vrai truc particulier dans cette histoire, souhaitons leur de remplir des stades mais de grâce ne vous perdez pas dans les dédales du commerce pour séduire de plus en plus, c’est respectable de rester droit dans ses bottes, enfin le plus souvent possible…

27 février 2021

Joseph Williams est l’actuel chanteur de Toto, depuis 1986 et l’album “Fahrenheit”. Après les tournées anniversaire du groupe, il a eu envie de produire une galette. Il nous offre “Denizen Tenant”, dans lequel on retrouve tous les poncifs du genre, mélodie, harmonie, nappes de synthétiseurs, parties guitares orfèvres exécutées par Steve Lukather. Il n’invente rien mais c’est superbement produit. Vous êtes en manque de Toto, de musique Calif’, cet opus est pour vous, pour moi aussi 🙂

17 janvier 2021

Théo Charaf est lyonnais, il sort la bande originale d’un folk blues habité. Guitare, voix, et une apparition féminine sur “Oh Sister”, un minimalisme qui occupe pourtant l’esprit, l’accapare et l’emmène sur des routes de solitude hantées de fantômes remarquables, comme la musique de  “Mystery Train” de Jim Jarmush. Le premier album éponyme de Théo Charaf sort chez Wita Records

29 novembre 2020

The Smashing Pumpkins sortent un double album “CYR”, CYR comme comme St-Cyr ? CYR comme le code de l’aéroport Uruguayen de Colonia de Sacramento ? CYR comme le nom de cette petite ville de l’état du Maine aux USA ? Qu’importe, Smashing Pumpkins, et surtout D’Arcy n’ont jamais caché leur admiration pour Depeche Mode reprenant  “Never Let Me Down Again” en 1994, une cover saluée par Martin Gore lui même. Alors CYR est double album dans lequel les guitares sont parties au square remplacées par les sons des synthétiseurs des années 80 et 90, un véritable sacrilège pour certains, sauf que les compositions et la voix de Billy Corgan collent tellement à ce moment de leur histoire ! Restez curieux ;o)

14 novembre 2020

Olafur Arnalds est islandais, il a été musicien pour des groupes de Heavy Metal, Fighting Shit ou Heaven Shall Burn , et puis il s’est posé, tranquille, il s’est dit : « Tiens je vais écrire, je vais jouer du piano, de la guitare, du banjo». Ce qu’il fait n’est plus volcanique mais mélancolique, very mélancolique, c’est d’une beauté toute glacière, tellement islandais, comme un Sigur Ros sans parole, ou plutôt comme un Erik Satie de passage en Islande… 

1 novembre 2020

Putain de dimanche ! Confiné, gris, pluvieux, déconfit ! Je me suis mis devant l’ordi histoire d’écrire un nouvel épisode de Memories by Zegut dispo pour la sortie du nouvel album d’AC/DC « PWRUP » le 13 novembre. J’y raconte le chemin parallèle de RTL et du groupe depuis 1976. Pas encore de son du nouveau, alors je me replonge dans le plus brutal, celui qui affûte les tronçonneuses, sculpte les menhirs, remonte les gencives, « Powerage » de 1978 !

“Rock n Roll Damnation », « Down Payment Blues”, “Gimme A Bullet”, “Riff Raff”, “Sin City”, “Next To The Moon”, “Gone Shootin’”, “Up To My Neck In You” et “Kick In The Teeth”.

En 1982, j’ai fait une tournée des plages pour le windsurf RTL avec les planches BIC. Un grand souvenir, je commentais les régates en mer sur un canot pneumatique, je sonorisais les mouettes.

Durant tout ce périple, des plages du nord à celles du sud-ouest, j’étais au volant d’une Renault Fuego, LA bagnole de sport de l’époque. Je n’avais emmené avec moi qu’une seule K7 « Powerage » d’AC/DC, je n’ai écouté que ça, en auto reverse, à bloc again and again ! Il y avait quelqu’un avec moi dans la voiture, je ne me souviens plus trop qui, ce qui est sûr c’est le coup de disqueuse dans la mémoire de ce passager.

18 octobre 2020

Il y a 50 ans sortait “Paranoid” de Black Sabbath ! Et si on disait que Black Sabbath est la source de “Metal” ?! Les riffs et le son de guitare de Tony Iommi, malgré quelques doigts en moins, vont installer le groupe au sommet des hauts fourneaux et vont engendrer le peuple “doomer”. Une pincée de sorcellerie et quelques chauve souris ivres plus loin, Black Sabbath est toujours présent. Quelle belle occasion de ressortir “Paranoid” en de multiples versions, agrémenté d’inédits, de vinyles et de bonnes vibrations pour les cages à miel. 

27 septembre 2020

Ne vous fiez pas au faciès de Bob Mould, qui ressemble à un agent du fisc sur un gros dossier. Dans les années 80, Bob Mould a sévi dans Hüsker Dü, un groupe de punk hardcore flamboyant. C’est avec une certaine fierté qu’il nous présente « Blue Hearts » son nouvel opus, il a raison car le temps n’a pas d’emprise sur lui, c’est punk, punchy et frais comme au bon vieux temps. Un régal ! 

30 août 2020

Un nouvel album de Marilyn Manson arrive, « WE ARE CHAOS » en majuscule s’il vous plait, haut et fort, peint avec des mots, car ne nous y trompons pas, Marilyn Manson est un artiste, un artiste polymorphe. Musicien, acteur, peintre, témoin les multiples références de son dernier clip video « WE ARE CHAOS ».

Je n’ai écouté que le premier single mais une lumière noire découpe au loin les contours de The Beatles revenant des ténèbres. Impatient d’écouter la suite de cet écho venant de l’autre côté du miroir. 

Sortie le 11 septembre