Nick Cave & The Bad Seeds ‘Ghosteen’

3 décembre 2019

Jamais je n’aurais pensé que Nick Cave puisse remonter des ténèbres après la disparition tragique de son fils, et pourtant il y a bien résilience dans ce Ghosteen, comme une lumière, une main tendue.

Dans « Bright Horses » l’émotion est telle, la respiration est si profonde, une impression de se noyer dans ses propres larmes. C’est le pouvoir de la Musique, traduire des sentiments, et comme le disait Friedrich Nietzsche « Sans la musique, la vie serait une erreur »