Lucinda Williams « Good Souls Better Angels »

9 mars 2020

Lucinda Williams est la fille du poète Miller Williams, militant pour les droits civiques. Elle écoute toujours Bob Dylan, Joan Baez, du country blues, autrement dit, elle n’est pas du dernier printemps, mais après tout on s’en fout…

Lucinda Williams en a fait des miles depuis 1978, année où elle enregistre sur le label Folkways, un album de reprises de Robert Johnson. Des semelles usées, des paires de jeans élimées, Lucinda Williams a cloué quelques oiseaux de mauvais augure sur les portes des saloons.

Vocalement c’est une grande gueule, un mix Patti Smith/Brody Dalle mais avec du barbelé autour, musicalement son Mississippi trimballe parfois les fantômes terrifiants du Delta.

Tout ça pour dire, si un de ces jours, je me fais un road trip sur la U.S. 20 entre Boston et Newport dans l’Oregon, il me faudra un peu de chaleur du sud, le dernier Lucinda Williams « Good Souls Better Angels » me fera passer du bon temps.